JANUS50 ECOUTE

On sentira d'emblée une impression de liberté sonore, une grande profondeur et une absence exceptionnelle d’agressivité.
On sera séduit par les détails de chaque instrument de musique et leur placement dans l’espace.
La montée en puissance ne change pas l’image globale.
Les attaques restent vives et non métalliques.
La douceur de restitution est inhabituelle, le système montant pourtant très haut en fréquence (20.000 Hz à -3 dB au sonomètre) .
Les habitués de HI-FI seront surpris par l’absence de scintillement, de flou ou de brutalité quelque soit le niveau.

Toutes ces qualités viennent de l'émission du son en "ligne source":
les molécules d'air sont mises en mouvement en même temps, sans décalage de phase, sur une surface importante.

sources musicales, mes CD

Les sources citées ici font partie de rares CD avec prise de son exemplaire.

- EXPLOSIVE DRUMS, (jazz) , ref: BLACK & BLUE 59.080 2 plages 7 et 11, percussions dynamites, précision des timbres.
- MOUSSORSKI tableaux d’une exposition (orgue) , ref: DORIAN DOR-90117 plage 1 et +, large bande, espace, dynamique.
- GRAPELLI - COLEMAN, (jazz) ,ref: ACCORD 301 552 plage 1, instruments et jeu des artistes.
- PURCELL Harmonia sacra, (voie et orgue), ref: ARCANIA A10 ou NRDS 2 plage 5, "a morning hymn", dynamique et timbre de la voie.
- VIA CRUCIS de LISZT, (voies et orgue), ref: PV 788112 plage 1, choeur et accompagnement très présents, fermez les yeux, ...
- LULLY - RAMEAU, scènes d’opéra, (orgue), ref: TEM 316009 PMDC TEMPERAMENTS plages 10 et +, cromornes et cornets, acoustique unique de l'église de Saint-Maximain-La-Sainte-Baume.
- DIE SINGPHONIKER (voies hommes), ref: CPO 999 091-2, plages 1 et +, présence, couleurs, nuances et timbres.
- OLDARA USKAL KANTUA (chants basques) voies d’hommes à capella plage 1, réalisme musical étonnant.
- CD TEST N°10 de la Revue du Son, plage 8 (flûte de pan et orgue), plage 10 (Rébécca Pidgeon, voie jazz), bluffants.
- César Frank Organ Works / Jean Guillou ref, Brillant Classics 92282 : enregistrement exemplaire, artiste exemplaire, restitution de tous les registres, de l'extrême grave à l'extrême aigu, clarté exemplaire,

Démonstrations

il existe plusieurs sites de démonstration du JANUS50 :
- l'original, celui construit par le concepteur, dans les Hautes Alpes
- quelques internautes qui ont réussi à monter leur JANUS50,
- quelques internautes qui m'ont acheté des JANUS50.
me demander une adresse pour votre région.
Bien entendu, je reçois les internautes motivés, sur rendez-vous, chez moi, dans les Hautes Alpes.

Compte-rendu d'écoute :

Audioprana

 

" Les membranes du haut-parleur se composent de deux cylindres suspendus en papier.
La bobine mobile est conçue à plat, sur film époxy très fin, baignant dans un très puissant champ magnétique composé de deux rangées d'aimants néodyme associés à des barreaux de fer doux.
La grande taille de la partie émissive, la puissance d'accélération, le doublet acoustique, l'angle de diffusion de presque 180°, une distorsion ultra basse,...
permettent un couplage à l'air hors norme et ouvrent l'accès à une écoute en tout point exceptionnelle...
La sonorité exprimée par ce montage particulièrement astucieux nous plonge dans un univers musical qui se caractérise immédiatement par une grande liberté, une grande profondeur, une précision, une vitalité qui exclue toute forme de dureté, de stress.
L'air est mis en mouvement avec un naturel déconcertant."

site : http://audioprana.free.fr/awarenesss_26.htm

 


Serge S.


" Nous avons pu finalement apprécier le Janus dans toute sa splendeur.
l'écoute du système actuel confirme notre impression chez Monsieur Bercovicci au mois de Février.
La résolution est absolument unique, équivalente aux meilleures électrostatiques, dynamique en plus, et la coloration plastique en moins.
Ce qui est étonnant, c'est que même dans l'aigu, le Janus est meilleur que notre référence, le Raven 3 à ruban aluminium.
Là aussi il est supérieur aux électrostatiques.
C'est 30gr de masse mobile pour le Janus, contre 30mgr pour le Raven, et malgré tout le Janus est bien meilleur.
Nous le coupons à 200Hz actuellement et obtenons une résolution absolument sans équivalent , même de la part de pavillons.
La spatialisation est aussi très étonnante."




Alain A.


" La première chose qui frappe c'est la fusion totale des registres, quelle unité sonore,
le réalisme est confondant, la dynamique quel que soit le niveau s'exprime en toute liberté,
l'expressivité, le niveau acoustique, l'image grandiose, la finesse, tout paraît sans limite .
On n'écoute plus de la musique enregistrée, tout est là, sur tous les genres de musiques,
on se laisse porter, on peut écouter à niveau réaliste sans stress des transducteurs, sans fatigue auditive.. étonnant ,
on est loin des transducteurs lambda .
La dernière partie de la séance d'écoute a été consacrée aux enregistrements perso, concerts live et autres, DAT copiés sur CD non retouchés :
Le fossé se creuse, il devient abyssal , on accède à une autre dimension, alors que les autres haut-parleurs ont avoué leurs limites ou rendu l'âme.
Il est dommage qu'il y ait trop de contraintes commerciales sur les cd, car il peut encore aller très loin, au détriment sans aucun doute du haut-parleur lambda qui n'y survivrait pas !
Pour conclure , je remercie François DEMINIERE pour son étroite collaboration sans laquelle ce pas de géant n'eut été possible."

site : http://pvacoustics.net/AA.html


Julien B.

" concernant les résultats sonores, c'est sans commune mesure avec mon ancien système (Fertin + Raven) en terme d'ampleur, d'ouverture, de relief, de véracité de timbre, d'absence de distorsion.
C'est un autre monde, avec un grand son, vraiment impressionnant, mes amplis et ma source (Ipaq* sur batterie) s'expriment pleinement.
Les Janus sont étonnants d'homogénéité, de naturel avec un aigu qui monte sans aucune agressivité et surtout de la matière jusque dans le bas médium où on garde de l'impact,
inaccessible aux autres haut parleurs, à ruban par exemple.
Les 38 cm que j'ai monté jouent aussi leur rôle **.

* En fait, j'écoute sur un Organizer de la musique enregistrée sur mémoire flash. Beaucoup sont en train de découvrir (cf les forums) les bienfaits de ce type de lecture découplée de la mécanique, soit comme je fait, soit directement à partir du disque dur d'un PC puis d'un DAC avec une entrée USB (http://www.audio-consulting.ch/ à la pages des news : salon Haute Fidélité, http://www.dddac.de/).
** Mes enceintes bass-reflex de 160 litres classiques avec évent laminaire très ouvert : le plan est celui du fournisseur des HP.
FD---> le type de HP utilisé ?
Ce sont des HP assez exceptionnels de BD design (BD 15) : http://www.bd-design.nl/ avec membranes légères, 100 dB de rendement et surtout un aimant très puissant au Néodyme (facteur de force Bl = 29 Tm). Relativement chers (850€ la paire), mais pas tant que ça comparé aux HP de la catégorie (Altec...)
Positionnement du Janus par rapport au bord du Grave (accord en fréquence de coupure) :
j'ai reculé les Janus de 30 cm environs pour une coupure à 200 Hz, sans affinage.
avez-vous une technique pour bien mettre les HP en phases (sur bruit rose, à l'écoute, aux mesures) ?
FD---> non, l'oreille suffit, voir le chapitre utilisation, à 200 Hz les Janus50 sont à 38 cm du bord du baffle de graves."

Thierry F.

une-sacrée-évolution-audio :
le janus50 réunit le meilleur des deux mondes la finesse, la qualité du ruban et la dynamique d'une compression,
mais il a un plus indéniable c'est qu'il reproduit cela sur la bande 200 à 20000hz, et ça, aucune compression au monde et aucun ruban n'est capable de le faire, le tout sans aucune agressivité, chose que j'ai longtemps reproché a la Tad. Les plus du janus50 : absence totale d'agressivité, un médium et un bas médium exceptionnel, une ouverture et une aération que seul les système en dipôle peuvent reproduire, avec la dynamique en plus, et surtout, tout cela est MUSICAL. Enfin j'écoute de la musique.

site : http://www.cinetson.org/phpBB3/haut-rendement-f3/janus50-une-sacree-evolution-audio-t27507.html

lire aussi : http://w3.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?f=1037&t=29882162&p=171762307




Jean-Christophe B

"De retour d'un séjour près de Gap en Février 2009, j'ai pu me rendre chez Mr François Deminière pour écouter son système mettant en "scène" son invention : le haut parleur à rubans Janus 50 que j'avais découvert par son site internet.
Mélomane et audiophile depuis plus de 30 ans, j'ai fait évoluer mon système, et actuellement, il est composé de pavillons circulaires avec moteur 2" + 38cm en filtrage actif .
Je me suis souvent rendu à des salons de matériel Hi-Fi haut de gamme et à des concerts classiques ou Rock / jazz / variétés et j'essaie de retrouver les mêmes sensations sur mon installation.
Mes oreilles ont d'abord été initiées dans ma jeunesse par le son des HP électrostatiques Quad .
Je privilégie avant tout l'expressivité, le naturel et la qualité des timbres pour juger un système.

Après l'écoute attentive de programmes variés (Orgue, voix + piano, percussions, chœurs, Jazz, guitare...) voici les qualités dominantes du système élaboré par Mr Deminière,
qui m'ont décidé à me fabriquer une paire de Janus 50 :

Dynamique exceptionnelle sans duretés.
Grande neutralité globale.
Pas de son projeté ni "bruit de membrane".
Beaucoup d'expressivité avec une grande aération et beaucoup de détails sans déséquilibre tonal, même à fort niveau.
Image sonore vaste et stable, même en changeant de position d'écoute, avec de la profondeur selon les enregistrements.
Grave et bas médium aérés, très naturels sans lourdeur avec beaucoup d'impact ,de variété et de subtilité.
Timbres des instruments et des voix très réalistes sans sifflantes,
Extinctions de notes et ambiances bien audibles et différents plans bien différenciés, notamment sur des chœurs.
En fait dès les premières notes on est pris par l'émotion générée par la musicalité de l'ensemble sans vraiment chercher à décortiquer telle ou telle partie du spectre audible.
C'est vraiment un système exceptionnel qui concilie la délicatesse, le raffinement et la puissance sonore sans jamais forcer,
Et qui se compare favorablement à mon avis aux meilleurs systèmes toutes technologies confondues, à un prix d'acquisition -même tout monté- très avantageux par rapport à ses immenses qualités musicales.
Il faut vraiment aller écouter cette invention et la faire connaître à tous les mélomanes ! "


Bertrand C.

" Après des déboires initiaux liés à l'amplification, mon système fonctionne aujourd'hui très bien.
Comme je l'ai déjà expliqué à Alain, je ne sais pas trop comment décrire le rendu sonore, et je méfie des compte-rendu dithyrambiques, quel que soit le système écouté.
J'essaye d'être éclectique au niveau de la musique et d'écouter de tout: classique, rock, jazz, opéra, électro, reggae, funk, soul, blues, etc.
Je fréquente beaucoup les concerts et les festivals. J'aime la musique "Live".
Il me semble que la scène sonore est bien construite.
Les timbres sont très beaux, je retrouve le vrai son des saxophones alto et baryton, instruments que j'ai pratiqué pendant longtemps.
De la dynamique quand la source en contient.
Les aiguës ne sont jamais agressifs, comme sur certains systèmes à haut-rendement.
Je peux écouter longtemps sans fatigue auditive.
Le système de grave mis au point par Alain me semble homogène avec le Janus, mais manque à mon goût un poil d'énergie, d'impact.
De mon point de vue, c'est le système qui doit être au service de la musique, et non l'inverse.
Je ne dispose pas de disque de test comme beaucoup d'audiophiles, la hifi est pour moi un moyen.
Au final, le rapport qualité-prix me semble excellent, c'est un critère important pour moi, je dispose d'un budget limité.
Le rendu sonore global est très satisfaisant, et me donne beaucoup de plaisir d'écoute."


Gerard S.
visite du 13.04.2009 chez R&D Audio.

"Cher Monsieur Deminière,
J'ai encore en tête la musique (les voix, l'orgue, le piano et l'orchestre...) que vous avez eu la gentillesse de me faire écouter longuement.
Avec toute l'honnêteté intellectuelle possible, je dois vous dire que ce souvenir s'apparente plus à celui d'un concert ou d'un récital qu'à l'écoute d'un procédé de reproduction technique du son.
J'ai l'impression d'avoir vu et entendu Brendel, Berganza,ou Guillou en réel.
Je suis très impressionné par votre recherche et je ne manquerai pas de revenir vous voir."

 




Christine S. + Denis B.


"écoute du JANUS50 chez R&D Audio, en Hautes Alpes
nous sommes rentrés dimanche soir , et bien sur nous avons remis en chauffe mon système , et là , mon amie a eu un choc , elle a eu l'impression qu'elle était sourde ( moi je le savais déjà...) et que ses oreilles ne se débouchaient pas .......
En résumé, votre "ruban" marche mieux que bien , et c'est un euphémisme !
Merci encore pour l'acceuil , et je vous confirme donc que je souhaite réaliser une paire de vos transducteurs.
Je me fais une joie de pouvoir réaliser ces Hp , et surtout d'accéder à un tel niveau de restitution. "
Denis 17 novembre 2008

"tout d'abord vous redire que je suis enchanté , toujours un peu plus , par l'écoute quotidienne des JANUS50 que j'ai construis.
J'ai réalisé, après quelques autres essais, un montage pour la partie grave avec des Hp Beyma dans une charge isobarique de 220 litres , à partir du logiciel de PVAcoustics.
je suis ravi du résultat, l'ensemble est très homogène , et nous convient enfin ."
Denis 12 avril 2009, chez nous


Philippe P.

"les JANUS50, "fabuleux".
le couplage avec Klipsh Hérésy fonctionne déjà très bien.
j'emploie un préampli Threshold T3 classe A sans condensateurs de liaisons, très transparent et des amplis Hypex en classe D,
plus un lecteur CD Denon, un Ipod avec embase Wadia 170 et convertisseur sur batterie.
Ma chambre fait 3M90 X 2M50, mais le couplage est réussi, pas de boum boum avec les basses, c'est net et précis, bien mieux que certains grands systèmes avec des basses gonflées ou molles.
Le JANUS50 m'apporte l'image, les timbres et l ouverture que je n'avais pas avant.
L' aigu du JANUS50 est très homogène et filé."

JC
4 mars 2009 : un visiteur chez Philippe P.
"Suite à l'écoute des JANUS50 chez Philippe, le son était très bon, très transparent, aucune agressivité, une aisance et une neutralité extraordinaire, on est bluffé par le réalisme, les instruments sonnent juste, je suis étonné de la transparence de l'ampli classe D, qui réalise un bon mariage avec les HP.
La pièce d'écoute est plutôt petite #9m2 environ, avec beaucoup de réflexion à cause des fenêtres, mais comme j'ai dit à Philippe un bon rideau bien épais arrangera les choses, malgré cela on sent le potentiel des JANUS, avec ce pouvoir de retranscrire les impulsions musicales sans difficultés. Le seul petit bémol, j'aurai aimé un peu plus de filer dans l'aigu, dans les extrêmes, peut être qu'un autre lecteur CD ..., aurait été peut être mieux adapté, en tout cas je vous tire mon chapeau, ce HP est une belle oeuvre, une réussite.
Pour le grave je n'ai rien dit car, il est généré par le Clipsch, mais j'avoue que le fondu enchaîné entre le Janus50 et le grave de 30 cm est nickel, on a l'effet large bande de 20Hz à 20KHz, tout est homogène, avec une superbe énergie, et j'imagine deux 38 cm à excitation en Baffle Plan. En fait comme j'ai dit à Philippe, on croirait une écoute au casque électrostatique, tellement le son rempli la pièce, avec une aisance particulière, et une neutralité exemplaire."


Yann G.

"C’est un après midi, accompagné de Dominique D. que nous avons fait une expérience très singulière, la découverte d’un système de reproduction sonore très particulier et très peu développé à ce jour.
On en parle sur la toile de manière diverse et pas toujours avec le recul nécessaire à une analyse objective, il s’agit du JANUS50, mis au point par François Deminière et mis en oeuvre par ses soins dans une salle audio dont on peut pas forcement dire qu’elle réunisse toute les qualités de neutralité que l’on doit exiger.
Audiophiles / mélomanes depuis de longues années, animés d'une recherche permanente de la perfection sonore, nous ne savions pas encore que notre passion et notre recherche était arrivées à son point d’orgue en franchissant la porte de l’auditorium de François.
Pour avoir possédé de grands système HR et autres panneaux et HP à excitation, nous souhaitions et espérions en conjuguer leur intérêt a travers cette écoute.
Le système que présente François est équipé de 2x 38 cm par voie avec un JANUS50 sur chaque enceinte, l’amplification est confiée à un ampli numérique pour le Janus et un ampli transistor pour le bas.....
La source est un lecteur CD Iriver, le préamplificateur un COCHET P2, le câblage ne présente aucune particularité, l’installation est assez basique, le filtrage se fait sur le grave et sur le Janus à 200 Hz en 12 dB.
Tout cela n’a pas d’intérêt tellement la force et la particularité de ce HP dépasse le bricolage habituel.
ECOUTE
Stupéfaction générale au premières notes de musique.....tout est là en place, chaque pupitre est placé avec une grande précision, une aération encore jamais ressentie, dynamique et qualité des timbres exceptionnelles, l’inflexion musicale est omniprésente et donne un petit aperçu des capacités d’un tel système si on devait en faire une réelle optimisation.
L impression d’être au concert est nette : finesse, subtilité, inflexion, aération, rien ne semble forcé et aucune agressivité ne vient entacher le message musical.
La transparence est au rendez vous évidement , cette transparence est d’un naturel confondant, notamment sur les cordes, clavecins et musique baroque, où se dégage une présence incroyable.
Le jazz et autres musiques avec du rythme sont tout autant à l’honneur, la rapidité est fulgurante sur les transitoires, et la dynamique n’est pas en reste non plus.
Et cela sans aucune agressivité, le niveau sonore d’exécution peut être poussé au delà de la réalité sans qu’aucune dureté ne se fasse ressentir.
Les voix sont du même niveau, présentes et sensuelles avec distinction et respect des timbres.
Il n y a pas de doute , nous sommes dans un autre monde, l’écoute de ces JANUS50 est une jubilation permanente. Je crains que la voie qu’offre le JANUS50 mette un terme définitif à cette recherche coûteuse et permanente qu’est la quête de tout audiophile / mélomane. Je ne pensais pas qu’un investissement si faible puisse donner autant de plaisir, un vrai système audio est né. Je pense que dans les mois à venir, ce JANUS50 va mettre par terre nombre de systèmes à plusieurs milliers d’euros, et pourra satisfaire tant l’audiophile exigeant que le mélomane en quête d’absolu. Il fera sans doute aussi couler beaucoup d’encre tellement cette innovation risque de mettre a mal certaines convictions et règles établies.
Merci à Francois Deminière pour avoir fait avancer enfin le débat, sur un sujet qui nous paraissait fermé depuis longtemps".
4 avril 2009


Vincent B.

"Il y a chez vous une fluidité qui sert parfaitement la musique et surtout remplit toute la pièce.
La présence et l'impression d'être sur le lieu du concert donne toute l'émotion à la musique.
le système doit permettre d'écouter très longtemps avec toujours autant de plaisir et surtout sans lasser.
Et puis quelle quantité de détails!
On n'a pas toutes ces qualités sur des pavillons, même si l'impression la taille des grands instruments est plus importante avec des pavillons
mais les avantages de remplissage de la pièce de musique est bien plus important."

visite du 6 juillet 2009

pour en savoir plus, forums.delphiforums

 


Laurent M.

Ecoute chez Philippe P. le 30 septembre 2009
"Bonsoir François,
Tout d'abord merci d'avoir permis cette écoute et d'avoir pu approcher le JANUS50. je suis venu avec Francis C.
Pour revenir à l'écoute, j'ai effectivement pu mesurer le potentiel du Janus. Cela me semble assez exceptionnel. j'en suis encore sous le coup !!!
Par contre, Philippe qui est très gentil et qui a nous a très bien reçu au demeurant, mais (comment dire) il ne possède pas un système qui me semble tout à fait à la hauteur du Janus.
C'est très bien pour du DIY et un budget réduit, peut-être imbattable même…
Mais plusieurs choses n'avantagent pas son écoute et le potentiel du Janus.
1/ une pièce assez réduite (mais cela n'est pas le plus important)
2/ une absence total de traitement acoustique mur / plafond qui fait que la pièce rentre très vite en résonance et en sensations désagréables …
3/ pas complètement convaincu de sa source (Ipod + dock Wadia)…
Néanmoins il est clair que le Janus est très rapide, dynamique, une écoute vraiment live, sans directivité, une très belle scène sonore, très beau médium, aigu articulé…
A vrai dire toutes ces qualités ne sont apparues que quand on lui a demandé tour à tour de débrancher ses anciens tweeters (quelle transparence immédiatement), puis son grave (pas assez rapide et qui bouchonnait l'écoute à mon goût).
Aussi je peux dire pour ma part que je ne lui trouve pas de manque dans le haut et que sans filtration aucune, l'écoute était superbe sur la plupart des morceaux.
A sa place je préférerai la seule écoute du Janus et la gestion 3 voies ou 2 voies.
Je suis même convaincu qu'en Home Cinéma ce serait une tuerie avec des dialogues d'une intelligibilité superbe. Pour cela il faudrait 3 Janus 50 plus une série de Subwoofers de 38cm.
Cela me donne des idées et j'espère pouvoir revenir vers vous d'ici la fin de l'année pour un projet concret. Malheureusement je me sens totalement incapable de le fabriquer.
En hi-fi, je ne sais pas quel grave serait assez rapide pour bien se marier avec ?
Voilà François, c'est une belle journée, je suis très heureux de cette découverte et d'avoir rencontré Philippe P., un vrai passionné qui a désormais entre les bains une base de travail superbe."


visite du 27/09/2009 chez François Deminiere

Laurent M.
"Sans aucun doute l'une de mes plus belles écoutes, qui confirme le 1er sentiment chez Philippe et tout ce que j'avais imaginé à la lecture de votre site et de certains forums.
J'étais venu un peu par curiosité et pour accompagner Francis (à deux c'est toujours plus sympa) et je suis reparti aux anges.
Et puis c'était l'occasion de parler de vive voix avec vous. Rencontrer le concepteur est toujours un moment privilégié.
Votre config marche du tonnerre (même si un peu court en bas effectivement mais rien de choquant sur la majorité des morceaux),
c'est d'une homogénéité redoutable : quel naturel et dynamique, c'est hyper rapide, live…bref j'adore ...
Déjà mon écoute chez moi me fait mal au coeur : sans doute plus précis dans le positionnement des interprètes…
mais côté émotion, spontanéité et dimension live, je suis malheureusement à des années lumières.
La vie va me paraître difficile pendant quelques semaines."

Francis C.
"Je vous remercie pour votre accueil très chaleureux et pour les écoutes que vous nous avez proposé.
Connaissant bien un certain nombre de plages jouées à cette occasion, je vous confirme avoir été impressionné par la dynamique et le naturel de la restitution qui aboutissent à une sensation de live.
Jamais je n'avais par exemple entendu Mozambique sonner comme cela.
La rapidité exceptionnelle des transducteurs et le très haut rendement sont probablement en partie responsable de ces excellents résultats.
En outre le niveau de détail retranscrit est digne d'un excellent casque electrostatique ce qui n'est pas peu dire."


visite du 07/11/2009 chez François Deminiere

Pierre O.
"Pour résumer mon écoute des Janus, je dirai qu'il serait plus prudent de mettre des dossiers sur vos tabourets pour éviter de tomber à la renverse.
Je n'ai pas trouvé très honnête de votre part le coup de mettre des vrais chanteurs derrière un rideau pour faire croire à vos auditeurs que c'est de vos Janus que le son provient."



visite du 21/10/2009 chez Eric QUIMBRE

Claude L.
Bonjour a tous, Je viens d'écouter hier le JANUS50 (le vrai , pas une copie ) vendredi dernier chez MR Eric Quimbre à Dixmont. J'étais avec mon associé Infraplanar, Jean Yves Soria. Accueil hyper sympa qui nous a mis tout de suite à l'aise, un café, 5 minutes de discutions histoire de faire connaissance et écoute ...
Immmédiatement, c'est énorme ! Quelle scène sonore, quelle aération, quelle finesse de timbre !!! Et tout ça sort de ces 2 'petits' HP ???
On n'a pas essaye tous les styles de musique durant les 4 heures inoubliables passées avec Eric, mais tout est transfiguré avec ce JANUS !
Quel naturel, il remplit le pièce d'une façon étonnante, et quel impact, quelle nervosité ! C'est bluffant ! Désolé, le Rice Kellogs est mort, Requiem Aeternam ... , chants grégoriens...etc Bon, plus sérieusement, je suis habitué aux isodynamiques depuis maintenant 15 ans avec mes Magnepan MG 2.7, et je retrouve tout de même ce style d'écoute hyper naturelle avec le JANUS, mais avec un impact beaucoup plus impressionnant, et un niveau sorore possible bien plus élevé avec quelques Watts seulement, alors que les MG 2.7 en demandent 250 le JANUS en demande une dizaine ... Mes Magnepan ont pris un sacré coup de vieux
On se déplace dans la pièce et la scène sonore tient la route, l'image reste stable ! Bien sur on a une profondeur extraordinaire, j'entends des trucs qui semblent venir de 15 mètres derrière le mur... L'association JANUS + le 38 cm Aeria est une grande réussite ! On ne ressent pas de transition audible entre ces 2 HP pourtant très différents, le mariage est très bien maitrisé, chapeau. Le grave descend très bas (...je commence à être un peu exigeant concernant le grave ... ) et d'une façon très propre et convaincante : BRAVO ! Bien sur, sur certains disques que j'avais amené, le grave ne descend pas aussi bas qu'avec l'Infraplanar mais bon sang, ça marche super bien ! Le JANUS est une réelle révolution technologique dans le monde des HP haute-fidélité, c'est une évidence lorsqu'on l'a entendu.
Chapeau Mr Deminieres, votre création est digne de figurer dans la littérature . Prochainement, nous allons associer le JANUS avec l'Infraplanar constituer le système dont certains commencent à parler par ci par là ... Je connais maintenant l'Infraplanar depuis 3 ans que j'en ai chez moi (2 maintenant ...) , je viens de découvrir ce merveilleux JANUS, et je commence à imaginer le potentiel extraordinaire que nous allons , Eric, Jean Yves et moi, tirer ce ce système complètement hors du commun Il va y avoir de la HiFi d'occasion sous peu dans les petites annonces ... Merci Eric pour ton accueil , Un grand merci à ta femme pour les gauffres (Jean Yves avait faim !) , et pour sa patience aussi. Vous êtes adorables tous les deux ! Claude Lacroix

Lire : http://www.elektor.fr/forum/forum/realisations-publiees-par-elektor/bien-entendu-itineraire-d-un-audiophile/janus50.1051262.lynkx
et : http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?f=1029&t=29923698



Vincent B.

Ecoute avec 2 JANUS50 de Eric Quimbre.

compte-rendu : le 26 novemebre 2009 : page 38 (en bas) + page 39 :
cinetson.org/phpBB3/haut-rendement-f3/janus50-une-sacree-evolution-audio


(http://www.audiovoice-acoustics.com/forum/showthread.php?p=2983, 12/09/2009, voir Angelo (administrateur) #436 bien après le début)
.
Mon voeux a ete exaucé!!!!!!!!!!!!! Eric est passé aujourd'hui avec Diafan avec ses derniers Janus50. Par rapport aux version que j'avais ecoutées chez Francois Deminiere ceux la ont les joues en bois , donnant un cote moins mécanique et plus piano. Ces protos ont aussi un entrefer de 3mm contre 4mm chez Francois. J'ai donc prealablement passe 2 soirees a demonter mes pavillons de bas médium et aigu, c'est long, il faut deplacer d'abord tous les ampli, et c'est lourd, 80kg le pavillon. J'ai du faire aussi des tables a trois pieds qui s'installent a l'interieur des pavillons de grave pour installer les Janus50 en coaxial. La configuration des Janus50 sera originale parceque l'onde arriere sera envoyée vers l'interieur du pavillon de grave, elle ne sera donc pas reflechie par un mur mais quasiment absorbée par l'adaptateur d'impédance qu'est le pavillon. Les graves à pavillons restent filtrés en actif et alimentés par des amplis 300B. Les médium-aigu sont aussi filtrés en actif, avec le DSP de mon DAC DIY et l'ampli est aussi un 300B. J'ai ajusté à l'avance les délais numériques et les coupures de mon DAC multicanal, autour de 200Hz à18dB/oct. On a banché et allumé le tout, évidement restait à ajuster l'atténuation sur les graves puisque les Janus50 ont moins de rendement que mes bas médium qui eux font 111dB de rendement. Donc réglage du niveau en 2 minutes à l'oreille. Ensuite on ecoute quelques minutes et là rien a dire, le filtre calculé théoriquement convient, le réglage de niveau aussi. Alors c'est parti pour plusieurs heures de musique. On enchaine toutes sortes de musiques, d'abord toutes celles qu'on avait écoute il y a une semaine avec Diafan alors en visite.

Mes impressions d'écoute dans un ordre quelconque:
-L'aération, l'espace sont vraimment exeptionnels, sans directivite, des plans lointains se détachent très bien, le son est bien diffusé dans la piece, l'écoute est facile
-C'est bien mieux que l'écoute que j'ai faite chez Francois Deminiere en juin dernier, qui était pourtant de haut niveau mais où quelques disques etaient mal passés à mes oreilles: Brassens, un solo de Saxo et d'autres... On a réécouté les mêmes disques + d'autres et aucun n'est vraimment mal passé.
-Je reconnnais mes disques, le système n'est pas transformé comme lorsque j'écoute chez quelqu'un d'autre chez qui tout est different: la pièce, l'electronique, le grave...
-Sur des solos de batterie par exemple on n'a plus autant d'impact et de corps mais ca reste spectaculaire. Le niveaux n'est pas assi élevé à cause de la perte de rendement, là c'etait mieux avec les pavillons.
-Sur certains passages on a une impression de manque en bas médium par rapport aux grands pavillons ronds, à moins que ce ne soit un petit surplus d'energie vers 6KHz, comme sur un Lowther mais en moins prononce. C'etait net sur des trompes de chasse qu'on a écouté je ne sais pas pourquoi on en a écoute d'ailleurs, c'est comme ca.
-Sur les voix de femme sont très belles, présentes, naturelles, puissantes
-Les transitoires sur la guitare sont exeptionnelles de rapidite, du jamais entendu
-On a écouté des heures sans avoir envie de retoucher aux fréquences de filtrage même s'ils se font chez moi tres simplement à la télécommande, on a simplement écouté et pris du plaisir à écouter, tout ce qu'on passe est un plaisir, même si parfois on identifie une coloration ca n'empêche pas d'écouter sans avoir envie de zapper. Du jamais vu d'installer du materiel en 2 minutes puis d'écouter des heures sans rien toucher. On a eu la flemme de brancher le tweeter, peut-être qu'il aurait amelioré l'aigu mais à mes oreilles il n'est pas non plus indispensable
-un essai en home cinema sur des voix montre que c'est sans problème compatible home cinema, les voix parlées sont intelligibles et naturelles.
-aucun probleme pour mettre fort, filtre à 18dB la membrane n'a bougé au max que de 2 ou 3 diziemes de milimètres, les 300b ont permis d'écouter fort même si davantage de puissance permettrait d'aller plus loin sur des percus.
-la rumeur de coupure a 2KHz nous a fait rigoler, puis on s'est remis à écouter.
-Quant au rendement des protos testés, ils sont d'après mon attenuateur environ 12dB en dessous de mes pavillons de 111dB, ca reste du haut rendement.
-plus on éecoute les Janus50 plus on apprécie ses qualites
-Un bon grave, articulé, rapide et ample de l'extrême grave à 200Hz est indispensable pour rivaliser avec les rapidité et l'énergie des Janus50, mes pavillons de grave ne sont pas disproportionnés. En conclusion si je devais choisir entre les pavillons de médium actuels et les Janus50 sans considération de prix je ne sais vraimment pas ce que je prendrais, les 2 ont leurs qualités et limites, l'idéal serait d'avoir les 2 et de choisir en fonction des musiques ou de l'humeur, et je suis sûr que l'un des 2 finirait pas prendre le dessus.
here a video of the developer François Deminiere: http://www.youtube.com/user/OnMagfr#p/u/6/ggsI-YOlv7U



Claude Al. 8 janvier 2010

Comme vous avez pu le voir sur les photos, j'ai ajouté un tweeter à dôme (rendement 92 dB donc plus faible que le JANUS50) muni d'un dispositif pour un rayonnement omnidirectionnel pour rajouter un peu de "lumière" dans le haut du spectre. J'ai tenu à la diffusion omnidirectionnelle afin de respecter l'esprit de fonctionnement du JANUS50 et pour lui conserver cette superbe image sonore. D'ailleurs, si l'on doit travailler à son amélioration, il ne faudra jamais perdre de l'esprit cette caractéristique qui fait de lui un HP d'exception ! Il est aussi bien à l'aise sur les petites formations, les trios, les petits ensembles vocaux que sur les grandes formations orchestrales où, même à niveau élevé, réaliste, on conserve une grande intelligibilité du message sonore, car, entre autre, il n'est jamais agressif et l'on n'a pas cette impression que le son est (trop) fort. Amateur de jazz et surtout enregistrements en direct, je suis souvent bluffé -permettez-moi l'expression- sur le cul par cette sensation nette de participer , d'assister à la prestation des musiciens ou du soliste chantant à son piano (Barbara, concert à Pantin, Diana Krall "live in Paris") et une écoute mémorable d'un vinyle : "Ella in London" disques Pablo où Ella Fitzgerald chante dans un cabaret londonien et (j'avais baissé la lumière, l'ambiance y était ) où je me suis surpris à applaudir à la fin d'un morceau... J'ai d'ailleurs ressorti un montage inachevé d'un pré-préampli phono (pré-pré Hi raga) pour utiliser une Ortofon mc10 super qui dormait dans sa boîte. Je pense que la rapidité de ce HP compense sa courbe de réponse un peu descendante et qu'il peut fonctionner sans tweeter, pour peu qu'on lui associe une électronique et un filtrage adapté. (j'ai un peu modifié le filtre passif pour calmer la réponse du caisson qui était un peu montante :10k en série puis 320nf+10k en // en sortie du filtre passe-bas ) Voilà, j'ai toujours beaucoup de plaisir à écouter et je m'aperçois que je cherche surtout à faire évoluer mon système plutôt que les JANUS50 (ça viendra peut-être!).



Laurent M.

revenons au CR chez Audionec
Pour résumer, j'avais été impressionné par l'écoute chez vous par le côté live et hyper naturel de la retranscription. Lorsque Francis m'a proposé de débarquer un dimanche soir, il a fallu qu'il me jette dehors à je ne sais plus quelle heure du matin, tellement j'ai été pris et absorbé par la musique.
Quel pied, un moment magique. Il sait y faire le bonhomme. La même playlist que sur le salon HF quelques jours auparavant, plus quelques morceaux choisi ci et là.
Et je dois dire que j'ai repris un coup sur la tête car pour ses 1ers janus montés pourtant provisoirement sur des bouts de ses anciennes enceintes (grave avec 2 x 38 et un supertweeter), le résultat dépassait mes espérances.
Si j'avais trouvé un manque de précision dans la scène sonore chez vous (excusez-moi) et de grave (mais cela n'a rien à voir avec les janus), ce n'était plus le cas chez lui alors que les différents transducteurs n'étaient pas optimisés les uns par rapport aux autres. Je ne parle même pas des câbles (à faire rire n'importe quel audiophile). Donc une écoute très prometteuse à mon sens.
Toujours la même caractéristique LIVE du HR sans les problème de directivité, mais avec une scène sonore beaucoup plus précise et plus ample, une perception très rapide de la musique comme elle devrait l'être. Une écoute plus détaillée également. aucun trou dans le spectre sonore. Une capacité à laisser les voix exploser mais sans trop en faire (ici pas de projection comme avec les pavillons), beaucoup de grain et de tessiture qui viennent renforcer la perception naturelle.
Il est vrai que son serveur audiophile avec étage préampli intégré est absolument étonnant combinant à la fois les aspects numériques et un ressenti très analogique.
Les enceintes étaient alimentées avec une multi-amplification numérique de sa conception. Peut-être le maillon qui permettra d'aller encore plus loin, tant la source est déjà au point et les enceintes bien engagées.
Bien que brut de chez brut, le résultat est parmi ce qu'il m' a été permis d'écouter de mieux.
Croyez-moi, je suis très impatient d'entendre ses futures enceintes à base de Janus. Mais je suis très confiant.
C'était donc ma 3ème confrontation aux Janus et plus ça va, mieux c'est…
Depuis une certaine virée dans les alpes, j'ai décidé de vendre mes enceintes (une paire à 24000€)… inutile d'en dire plus.
mardi 2 février 2010



présentation description utilisation écoute construction approvisionnement contact retour